Tout savoir sur le lifting mammaire avec implants

//Tout savoir sur le lifting mammaire avec implants

Tout savoir sur le lifting mammaire avec implants

Cette intervention combine le lifting des seins et l’augmentation mammaire dans un même temps opératoire. Le lifting est utilisé pour rehausser la poitrine tandis que les prothèses mammaires seront utilisées pour restaurer la rondeur de la partie haute du sein.

Qu’est ce que cette combinaison apporte ?

Il est normal que les seins s’affaissent avec le temps, en vieillissant, l’enveloppe de peau et les ligaments qui lient le sein au muscle sous-jacent s’étirent et s’affaiblissent. Cette chute des seins (ou ptôse mammaire) peut être exacerbée par la grossesse, par des vergetures présentes au niveau de l’enveloppe cutanée du sein, par les variations pondérales et par des facteurs génétiques. Les patientes qui consultent pour un lifting mammaire (ou mastopexie) désirent généralement retrouver le volume, la rondeur et la projection qu’avaient leurs seins durant leur jeunesse. Il s’agit aussi pour ces patientes de corriger l’aspect ‘évidé’ des seins.

Comment l’intervention se déroule-t-elle ?

Les seins chutent lorsque la peau se relâche et lorsque la quantité de tissus mammaires diminue. Il existe deux manières de traiter le problème. Le relâchement de la peau sera couvert par le lifting. La perte de volume, globale ou niveau de la partie haute des seins sera adressée par la mise en place d’implants mammaires. Dans certains cas, lorsque la ptôse est légère, la mise en place d’implants seule peut suffire à rehausser les seins.

L’intervention est-elle plus invasive du fait qu’elle combine deux chirurgies ?

Non, cette combinaison est fréquemment pratiquée, les suites opératoires ne sont ici pas plus longues qu’après une augmentation mammaire ou un lifting des seins. Il se trouve que lorsque l’augmentation est réalisée en même temps que le lifting, une moins grande quantité de peau va être retirée, par ailleurs, la plupart des ‘mastopexies-augmentations’ étant réalisées à l’aide de l’incision péri-aréolaire partielle, la longueur des cicatrices sera réduite.

By | 2017-01-11T14:22:06+00:00 janvier 5th, 2017|Categories: Non classé|0 Comments

About the Author:

Leave A Comment