Lipofilling seins en Tunisie

//Lipofilling seins en Tunisie
Lipofilling seins en Tunisie2018-09-08T23:59:09+00:00

Lipofilling mammaire

Pour obtenir une augmentation subtile et naturelle de volume au niveau des seins, il est possible de prélever la graisse de la patiente dans une zone choisie puis de la réinjecter dans la poitrine.

Pour obtenir une augmentation subtile et naturelle de volume au niveau des seins, il est possible de prélever la graisse de la patiente dans une zone choisie puis de la ré-injecter dans la poitrine.

Si vous avez toujours voulu des seins plus volumineux, l’augmentation des seins par transfert de graisse est une excellente alternative à l’augmentation mammaire par implants. L’intervention peut améliorer la forme et la taille de votre poitrine tout en conservant son aspect parfaitement naturel.

Pendant longtemps, la graisse des patients a été utilisée pour restaurer des zones du corps affectées par les maladies, les blessures ou pour embellir l’apparence de certains endroits problématiques ayant tendance à perdre en volume avec l’âge. Le transfert de graisse peut servir à embellir l’apparence des mains ou à combler les zones creusées du visage. La graisse doit être prélevée, traitée et transférée d’une certaine manière pour assurer la réussite de l’intervention puisqu’il s’agit de déplacer des cellules vivantes vers une autre zone du corps. Le Dr.Balti comprend aussi les difficultés que rencontrent les femmes ayant subi une mastectomie, il pratique régulièrement la chirurgie de reconstruction mammaire qui inclut souvent un lipofilling des seins.

Éligibilité au lipofilling des seins

Vous êtes probablement éligible au lipofilling des seins si vous avez une pathologie affectant la taille ou la forme de vos seins. Les femmes qui n’aiment pas leur poitrine et qui souhaitent avoir des seins plus volumineux et mieux formés peuvent aussi en bénéficier. Les meilleurs candidates au lipofilling des seins sont des femmes en bon état de santé qui ont des attentes réalistes de leur opération. De manière générale, une augmentation d’environ une taille de bonnet peut être réalisée grâce à un transfert de graisse. Les patientes souhaitant un apport plus important de volume devront préférer l’augmentation à l’aide d’implants ou bien réitérer leur lipofilling des seins.

Bénéfices du lipofilling mammaire

L’avantage premier du lipofilling est que le procédé utilise uniquement la graisse de la patiente. Le transfert de graisse sert deux objectifs : augmenter le volume des seins et amincir certaines zones du corps qui comportent des excès de graisse. Le lipofilling des seins est devenu très populaire auprès des femmes qui désirent une augmentation légère à modérée de volume. Généralement, cette technique est choisie par des femmes ayant une poitrine de petite taille. Il s’agit aussi d’un moyen de reconstruire la poitrine après un traitement du cancer du sein ou de corriger l’aspect de la peau parfois problématique après la mise en place de prothèses mammaires. Dans ce dernier cas, la graisse peut être injectée autour de l’implant mammaire pour adoucir les zones de transition entre l’implant et les tissus naturels de la patiente. Toutes les candidates à un lipofilling des seins doivent disposer d’assez de graisse pour pouvoir effectuer un prélèvement, il ne s’agit donc pas d’un choix idéal pour les femmes de très faible corpulence.

La plupart des patientes peuvent s’attendre à conserver 60% à 80% de la graisse transférée. Les cellules qui ‘prennent’ deviennent permanentes. Les incisions ne sont pas nécessaires au niveau des seins, la ré-injection de la graisse est effectuée à l’aide d’une seringue qui ne laisse quasiment aucune trace. Le prélèvement de graisse par liposuccion requiert en revanche des incisions, celles-ci sont toutefois discrètes et n’excèdent pas les 3mm.

L’intervention

L’intervention est réalisée sous anesthésie générale, elle dure environ 2h30 et nécessite une hospitalisation de 24h. Le transfert de graisse est réalisé en plusieurs étapes. Les cellules adipeuses sont dans un premier temps prélevées par une liposuccion, la graisse est ensuite purifiée par centrifugation (cela permet d’éliminer les fluides non-greffable et d’améliorer les chances de survie des cellules greffées). Une fois traitée, la graisse est méticuleusement injectée à de nombreuses reprises dans les tissus des seins à des profondeurs différentes pour sculpter la poitrine.

En fonction des souhaits de la patiente, le Dr.Balti procède au prélèvement de la graisse. Les zones de prélèvement sont souvent le ventre, les cuisses ou les poignées d’amour. La graisse est prélevée avec un soin particulier pour éviter d’endommager les cellules adipeuses. La graisse est séparée des fluides qui l’accompagnent par centrifugation.

La ré-injection de la graisse est méticuleuse, elle consiste en de très nombreuses micro-injections à l’aide d’une seringue. Cette technique empêche les saignements provenant des vaisseaux sanguins dans et autour des tissus, ce qui empêche les cellules de graisse de mourir. La graisse transférée s’incorpore dans les tissus adipeux des seins et ces derniers gagnent en volume en conservant leur apparence naturelle.

Après l’intervention

Ce traitement est considéré comme étant peu-invasif, les suites opératoires sont donc légères et l’hospitalisation courte. La technique peut toutefois nécessiter un temps opératoire plus long que l’augmentation mammaire traditionnelle puisqu’elle inclut le prélèvement, la purification puis la ré-injection de la graisse.

Il faut s’attendre à des ecchymoses et œdèmes légers au niveau des deux seins ainsi qu’aux zones d’où la graisse a été prélevée. La grande majorité des patientes ne ressentent que de très légères douleurs au niveau des seins après le transfert de graisse et des douleurs légères à modérées au niveau des sites de prélèvement, le port d’une gaine compressive peut servir à minimiser les œdèmes des sites de liposuccion si nécessaire.

Du fait que la graisse transférée dans les seins est faite de cellules vivantes, il est préférable d’éviter toute compression des seins pendant au moins deux semaines pour permettre aux cellules de s’intégrer aux tissus présents. C’est pour cette raison que le soutien-gorge de contention ne doit pas être porté. Il faut éviter de dormir sur le ventre ainsi que toute activité pouvant exercer une pression direct sur les seins. La plupart des patientes peuvent reprendre le travail après 3 à 5 jours de repos pour un travail sédentaire et au bout d’une semaine pour un travail physiquement plus exigeant.

La convalescence

La convalescence est aussi plus simple. L’aspect des seins va s’améliorer au fur et à mesure de l’intégration des cellules de graisse par les tissus présents. Il faut compter plusieurs mois pour pouvoir observer le résultat final.

Contacter le Dr Balti