Réduction, lifting mammaire ou les deux ?

//Réduction, lifting mammaire ou les deux ?

Réduction, lifting mammaire ou les deux ?

Les femmes qui désirent repositionner, réduire et / ou remodeler leurs seins doivent connaître l’éventail de choix chirurgicaux à leur disposition. Il est fréquent pour ces femmes de se demander si le lifting des seins fait partie de la réduction mammaire ou si les deux interventions sont nécessaires. Si vous n’êtes pas certaine de choisir l’opération la mieux adaptée à votre cas, lisez la suite pour en savoir plus et mieux aborder votre consultation préopératoire.

Réduction, lifting mammaire : des buts différents

Pour choisir la chirurgie qui vous est adaptée, vous devez d’abord définir vos objectifs en termes de résultat final.

Problème de volume ou de poids

Si vous avez pour but de réduire considérablement le poids et le volume de votre poitrine, la réduction mammaire en Tunisie est probablement l’option qui vous permettra d’atteindre ces objectifs.

Problème de forme

Si vous vous souciez principalement de votre silhouette; vous désirez des seins mieux projetés, plus fermes et rehaussés sans réduction de volume, le lifting mammaire est alors mieux indiqué. L’affaissement des seins est appelé ptôse mammaire, il s’agit de l’indication la plus courante du lifting mammaire.

Il est possible de rehausser la poitrine sans changement de volume ou excision de tissus, cependant les seins vont parfois paraître plus petits après l’opération en raison de leur position. Il est également possible de réduire la taille des seins sans rehausser les tissus (généralement à l’aide d’une liposuccion) mais les réductions mammaires pratiquées à l’aide d’incisions incluront également un lifting.

Avantages communs

Bien qu’il s’agisse d’interventions différentes, ces deux chirurgies partagent une composante importante : elles sont relativement simples et elles produisent les résultats attendus. La grande majorité des femmes ayant subi ces opérations sont satisfaites. Les deux groupes de femmes précisent souvent qu’elles se sentent plus légères et qu’elles ont une meilleure posture. Elles rapportent également qu’elles sont satisfaites de leur silhouette, se sentent plus confiantes, plus jeunes et plus heureuses. Les cicatrices de l’intervention sont pour les deux groupes faciles à dissimuler au début de la guérison, par ailleurs l’allaitement reste possible pour la plupart après la convalescence.

By | 2017-11-16T14:58:19+00:00 février 23rd, 2017|Categories: Non classé|0 Comments

About the Author: