Reconstruction et réduction des oreilles

Home/Non classé/Reconstruction et réduction des oreilles

Reconstruction et réduction des oreilles

L’otoplastie peut être correctrice, reconstructrice ou esthétique. Les défauts congénitaux comme les parties sous-développées de l’oreille externe peuvent être adressés par une correction, l’otoplastie remodèle quant à elle les parties de l’oreille qui sont manquantes depuis la naissance ou suite à une blessure. Comme son nom l’indique, L’otoplastie esthétique corrige l’apparence des oreilles (cela inclut les lobes des oreilles).

L’otoplastie sera pratiquée en incisant dans le cartilage puis en réarrangeant les tissus, en conservant le cartilage ou en combinant ces deux manières d’opérer. Le réarrangement des tissus comporte plus de risque de cicatrice que la conservation du cartilage qui utilise des sutures pour changer la position ou la forme des oreilles. Cette deuxième méthode est non-invasive et ne laisse pas de cicatrice. La plupart des otoplasties durent entre deux et trois heures, s’il s’agit d’une reconstruction de l’oreille, il faut s’attendre à un temps opératoire un peu plus long. Refaire son nez ou ses oreilles est aujourd’hui pratiqué de manière sûre, l’intervention sera toutefois plus ou moins invasive en fonction de l’objectif de l’opération.

otoplastie tunis

Reconstruction de l’oreille

Cette variation de l’otoplastie, aussi appelée augmentation des oreilles, est pratiquée pour des patients qui présentent des oreilles sous-développée ou auxquelles il manque certains éléments. Il s’agit de la forme la plus complexe et invasive de l’otoplastie. L’otoplastie reconstructrice est une intervention qui traite les malformations ou les traumas de l’oreille. Celle-ci a besoin, pour être reconstruite, de peau et de cartilage (le cartilage est souvent prélevé au niveau des côtes).

Cette intervention est plus longue et pratiquée sous anesthésie générale. Elle nécessite une convalescence plus longue et des soins postopératoires plus importants. L’otoplastie reconstructrice peut être nécessaire pour :

    • Corriger une microtie : les personnes qui ont microtie présentent un sous-développement des oreilles externes. L’augmentation des oreilles peut agrandir leur structure et traiter cette malformation congénitale.
    • Corriger une anomalie ou un trauma : les personnes qui ont perdu une partie de l’oreille à cause d’un accident, d’une blessure, de lacérations, d’un piercing infecté ou d’un cancer peuvent la reconstruire en partie ou entièrement.

Réduction des oreilles

Cette variation de l’otoplastie est réalisée dans le but de corriger des oreilles anormalement grandes ou proéminentes afin de réduire leur taille et améliorer leurs proportions. Cette méthode traite notamment la macrotie, une pathologie qui consiste en un développement anormalement important des pavillons des oreilles (qui conservent malgré cela une forme et une structure normales). La réduction de la taille des oreilles proéminentes requiert une manipulation du cartilage. Dans certains cas, les surplus de cartilage ou de tissus mous sont retirés, dans d’autres, le cartilage indésirable sera plié sur lui-même puis suturé fermement en place. Si les plis naturels des oreilles manquent, ils sont généralement créés en remodelant le cartilage à l’aide de sutures permanentes ou en le rabotant pour en dessiner les contours.

By | 2017-05-26T17:57:06+00:00 mai 26th, 2017|Categories: Non classé|0 Comments

About the Author:

Leave A Comment