Les seins parfaits : ce que la recherche nous dit

//Les seins parfaits : ce que la recherche nous dit

Les seins parfaits : ce que la recherche nous dit

Forme idéale des seins

L’étude

Une étude publiée en 2014 s’est concentrée sur la forme et les proportions des seins plutôt que sur leur taille. L’objectif des auteurs de l’étude était d’établir un standard de beauté qui servirait d’outil de mesure à la chirurgie mammaire. L’étude a mobilisé 1300 personnes, hommes et femmes dont 53 chirurgiens esthétiques, de groupes ethniques et d’âges différents.

Les conclusions

Les sujets de l’étude ont visionné une série de photos de seins féminins, certains clichés étaient réels tandis que d’autres étaient générés par ordinateur. Les participants devaient classer les clichés en fonction de l’attrait des différentes poitrines. Ces dernières étaient catégorisées en fonction de la proportion ‘au-dessus’ / ‘en dessous’ de l’aréole. Par exemple, un ratio de 40/60 veut dire que 40% du sein se situe au-dessus de l’aréole (pôle supérieur) et que 60% du sein se situe en dessous (pôle inférieur).

Emplacement idéal du complexe aréole-mamelon

L’étude

En août 2016, une étude à propos de l’emplacement idéal de l’aréole fut menée dans un but similaire à celui de l’étude précédente. Les cinq chercheurs auteurs de l’étude cherchaient à établir un critère définissant les seins parfaits.

Les chercheurs ont mobilisé un total de 810 personnes, hommes et femmes. Ceux-ci ont visionné des clichés de seins féminins et devaient les classer en fonction de leur beauté. La position du complexe aréole-mamelon différait sur chaque poitrine. Certains étaient situés plus haut tandis que d’autres étaient centrés ou plus bas. Les mamelons étaient également positionnés différemment sur le plan horizontal (intérieur / extérieur des seins). Les clichés montraient les seins sous différents angles, donnant ainsi aux participants de l’étude une vue précise de l’emplacement des mamelons.

Les conclusions

Les résultats sont similaires à ceux de l’étude précédente. Les hommes et les femmes s’accordent sur un ratio idéal de 40/60. L’étude apporte une autre dimension à la recherche en dégageant un ratio idéal horizontal des résultats ; hommes et femmes s’accordent sur le fait que ce ratio doit être de 50/50. En d’autres termes, l’emplacement idéal des mamelons (sur le plan horizontal) est le milieu exact des seins.

Les changements récents des tendances du domaine de la chirurgie esthétique suggèrent que les patientes et les médecins abondent dans le sens des résultats de l’étude. La chirurgie pour agrandir les seins demeure le procédé le plus demandé au monde, cependant le lifting mammaire séduit un nombre grandissant de patientes autant intéressées par la forme de leurs seins que par leur taille.

By | 2017-05-31T13:12:46+00:00 mai 31st, 2017|Categories: Non classé|0 Comments

About the Author:

Leave A Comment