Comment la position des implants mammaires est-elle choisie ?

//Comment la position des implants mammaires est-elle choisie ?

Comment la position des implants mammaires est-elle choisie ?

Il existe de nombreuses variables avec l’augmentation mammaire. La taille des implants varie d’une patiente à une autre, c’est aussi le cas de leur forme. N’oublions pas que le choix du type d’implant est aussi majeur : silicone ou solution saline.

Une autre composante que les patientes ont tendance à oublier est l’emplacement des prothèses mammaires. Ceux-ci sont généralement positionnés devant (position retro-glandulaire) ou derrière (position retro-musculaire) le muscle pectoral. Il n’existe pas d’emplacement optimal pour toutes les femmes, ce choix se fait au cas par cas en consultation avec le docteur Balti, chirurgien esthétique à Tunis.

position implant mammaire tunis

Anatomie des seins

Comprendre la structure basique des seins et de la zone de la poitrine vous aidera à comprendre la différence entre les deux positions citées précédemment. La « couche » la plus profonde (avant les organes internes) est la cage thoracique. Les côtes sont recouvertes par le muscle pectoral. Devant le muscle pectoral, on trouve le tissu glandulaire du sein ainsi que de la graisse. Enfin, la peau recouvre les tissus mammaires.

Lorsqu’un implant est placé devant le muscle pectoral, il est entouré du muscle pectoral d’un côté et des tissus du sein de l’autre. Lorsqu’un implant est positionné derrière le muscle pectoral, il est entouré du muscle d’un côté et des os de l’autre.

Bénéfices de l’implantation retro-musculaire (derrière le muscle)

Cette position des prothèses mammaires est souvent recommandée pour les femmes qui n’ont que peu de tissus mammaires naturels. Placer les implants sous le muscle aidera à conserver le naturel des seins pour des patientes à petites poitrines. La couverture qu’offre le muscle permet de masquer la présence de prothèses qui seraient trop voyantes autrement.

Bénéfices de l’implantation retro-glandulaire (devant le muscle)

L’un des avantages de cette position est le fait qu’elle est moins invasive. Il n’est en effet pas nécessaire de manipuler le muscle pectoral pour introduire les prothèses, l’intervention est donc moins longue. La convalescence sera aussi plus courte qu’après une implantation retro-musculaire.

Certaines femmes préfèrent le résultat de cette position. Si vous disposez d’assez de tissus mammaires, vous n’avez peut-être pas besoin de la couverture du muscle et pourrez obtenir un résultat naturel. La position retro-glandulaire permet aussi d’introduire des implants mammaires de plus grande taille. Bien que la taille des implants mammaires dépendent largement des proportions et des objectifs des patientes, celles qui veulent des implants volumineux n’auront d’autre choix que de les placer devant le muscle pectoral.

Rappelons que la forme et le type d’implant peuvent influencer le choix de la position. De manière générale cependant, moins vous avez de tissus mammaires naturels, plus la position retro-musculaire est adaptée et vice versa.

By | 2017-06-29T20:59:21+00:00 juin 29th, 2017|Categories: Non classé|0 Comments

About the Author:

Leave A Comment