Mieux connaitre la blépharoplastie : 4 faits intéressants

//Mieux connaitre la blépharoplastie : 4 faits intéressants

Mieux connaitre la blépharoplastie : 4 faits intéressants

Les yeux sont l’un des éléments du visage qui capte et attire l’attention. Cependant, avec l’âge ceux-ci peuvent être cachés par de la peau relâchée ou gonflée. La bonne nouvelle, c’est que la chirurgie esthétique est extrêmement efficace lorsqu’il s’agit d’effacer l’air fatigué du regard. Certains faits intéressants à propos de la blépharoplastie ont été recueillis ci-dessous.

La blépharoplastie fait partie du top 5 des interventions les plus couramment pratiquées

En termes de nombre, on s’attend à ce que le lifting du visage occupe les premières marches de ce classement. Pourtant, les statistiques nous indiquent que ce n’est pas le cas. La blépharoplastie en fait partie, tout comme la liposuccion, l’augmentation mammaire, l’abdominoplastie et le lifting mammaire. La part masculine des patients du lifting des paupières approchant les 25%.

La blépharoplastie est souvent combinée à d’autres interventions

Bien qu’elle puisse bien-entendu être pratiquée seule, d’autres chirurgies telles que le lifting du visage, le lifting frontal, le traitement de la peau au laser et le transfert de graisse peuvent être combinées à la blépharoplastie. Ces interventions seront suggérées aux patients durant la consultation préopératoire afin de les aider à atteindre leurs objectifs.

L’anesthésie générale n’est pas obligatoire

Bien que préférée par la majorité des patients, l’anesthésie générale n’est pas une nécessité et certains chirurgiens seront d’accord pour pratiquer l’intervention en administrant une anesthésie locale couplée d’une sédation au patient.

Le résultat d’une blépharoplastie est permanent

L’intervention bénéficie d’un taux de satisfaction qui avoisine les 95%. Généralement, le retrait des surplus de peau des paupières supérieures et des poches sous les yeux n’est réalisé qu’une seule fois. Avec l’âge, les sourcils peuvent s’affaisser, engendrant la réapparition d’un excédent cutané au niveau des paupières supérieures, mais la solution consiste dans ce cas à pratiquer un lifting frontal et non une blépharoplastie. Les seules retouches consistent pour la plupart des patients en des injections de Botox ou de produits de comblement, elles permettront de conserver l’apparence rajeunie du visage.

By | 2017-11-16T14:55:36+00:00 mars 26th, 2017|Categories: Non classé|0 Comments

About the Author: