Minimiser le risque d’ondulations et de perte de sensibilité suite à l’augmentation mammaire

//Minimiser le risque d’ondulations et de perte de sensibilité suite à l’augmentation mammaire

Minimiser le risque d’ondulations et de perte de sensibilité suite à l’augmentation mammaire

implants mammaires

Pourquoi la plupart des implants mammaires sont-ils positionnés sous le muscle pectoral ?

La position retro-musculaire est souvent préférée parce que la plupart des patientes de l’intervention d’augmentation mammaire privilégient l’aspect naturel de la poitrine. Plus les tissus mammaires présents sont fins, plus le risque de visibilité de l’implant est grand. De ce fait, les patientes ont tendance à choisir la couverture de tissu supplémentaire offert par le muscle. Cette position offre une apparence plus naturelle aux seins et les implants (salins ou en silicone) n’interfèrent pas avec la mammographie.

Comment empêcher les replis de la peau engendrés par les implants ?

Il est difficile d’empêcher les implants de causer des ondulations de la peau, il est toutefois possible de minimiser ce risque. L’apparition de replis de la peau dépend de la glande mammaire et autres tissus sous-jacents. L’une des manières d’éviter ou de minimiser ces replis et de positionner l’implant sous le muscle pectoral, s’assurer qu’il y ait suffisamment de tissus mammaires et éviter de sur ou sous-dimensionner les implants salins. Il existe différents types et différentes textures d’implants pouvant éventuellement mieux minimiser le risque de replis que d’autres, qu’ils soient placés sous le muscle ou au-dessus. Lorsqu’ils ne sont pas assez remplis, les implants en solution saline présentent un risque accru d’ondulations de la peau et de dégonflement. Les implants en gel de silicone cohésif sont probablement ceux qui empêchent le mieux la formation de replis. Pour voir les résultats offerts par les différents types d’implants proposés par le Dr.Balti, rendez-vous sur la page témoignage de chirurgie plastique.

Lorsqu’un implant se rompt, est-il urgent de le remplacer ou de le retirer ?

Qu’il s’agisse d’un implant en silicone ou salin, il ne s’agit pas d’une urgence. Il existe plusieurs facteurs à prendre en compte. Cependant, il est toujours préférable de le faire tôt que tard, idéalement dans les quelques mois qui suivent la rupture de l’implant. Le remplacement des implants mammaires est une intervention très bien tolérée par les patients, elle permet de rectifier les problèmes de déplacements, de mouvements ou de taille qui se sont éventuellement produits avec le temps.

La perte de sensibilité au niveau des mamelons est-elle fréquente après l’augmentation des seins ?

Non, cela est plutôt rare. La plupart du temps, les changements sensoriels sont accompagnés d’une sensibilité accrue au niveau des mamelons. Cela est généralement temporaire et peut être expliqué par un mécanisme similaire à celui de l’engourdissement d’un membre. Plus l’implant mammaire est volumineux, plus la compression exercée sur le nerf est importante, d’où la sensation d’engourdissement. Généralement, ce changement sensoriel disparaît en 6 mois tout au plus.

By |2018-06-22T01:47:21+00:00juin 22nd, 2018|Categories: Non classé|Commentaires fermés sur Minimiser le risque d’ondulations et de perte de sensibilité suite à l’augmentation mammaire

About the Author: