Dans quels cas est-il préférable de reporter l’abdominoplastie ?

//Dans quels cas est-il préférable de reporter l’abdominoplastie ?

Dans quels cas est-il préférable de reporter l’abdominoplastie ?

L’abdominoplastie aide de nombreux patients à retrouver un ventre plat et lisse, mais ce n’est pas toujours la meilleure option. Il est en effet préférable pour certains patients de reporter leur chirurgie et pour d’autres d’envisager d’autres traitements. Voici plusieurs cas où l’éligibilité à l’abdominoplastie peut être compromise et ce qu’il est possible de faire lorsque l’opération n’est pas adaptée.

Grossesse(s) à venir

L’intervention de plastie abdominale est généralement un élément clef du Mommy Makeover (combinaison de chirurgies destinées à restaurer la silhouette d’avant-grossesse). Durant la grossesse, la peau de la zone de l’abdomen s’étire. Dans certains cas, la peau parvient à se rétracter après la naissance de l’enfant, mais dans d’autres, la peau en surplus et des dépôts de graisse persistent. L’abdominoplastie peut éliminer la peau relâchée et les dépôts de graisse du ventre, cependant, tomber de nouveau enceinte peut causer de nouveau l’accumulation de peau et de graisse excédentaires. Pour cette raison, il est généralement recommandé de reporter l’intervention à plus tard.

Peau excédentaire insuffisante

Tout le monde n’est pas éligible à l’abdominoplastie car les surplus de peau et de graisse ne sont pas toujours suffisants pour que l’intervention soit bénéfique. Il est possible que des surplus de graisse, et non de peau, soient présents au niveau de la paroi abdominale, la liposuccion est alors une meilleure option que l’abdominoplastie.

Il se peut aussi qu’une mini-abdominoplastie soit plus adaptée qu’une abdominoplastie traditionnelle. Ce geste chirurgical restreint consiste à pratiquer une incision courte sous le nombril, à retirer la peau excédentaire et à retendre les muscles relâchés de l’abdomen. La quantité de peau retirée avec cette méthode est moins importante qu’avec la méthode standard.

Amaigrissement

Même si ce type d’intervention a pour but d’éliminer les surplus de peau et de graisse, le Dr Balti rapelle qu’il ne s’agit pas de faire perdre du poids au patient. L’abdominoplastie s’adresse donc à des patients ayant un poids équilibré ou qui ont réussi à maigrir. Plusieurs raisons expliquent que l’abdominoplastie ne soit pas adaptée aux patient qui essayent de perdre beaucoup de poids. La quantité de peau et de graisse retirée durant l’intervention est limitée, ce qui ne représente qu’un peu plus d’un kilo en moins. Par ailleurs, si le patient vient à perdre du poids après son abdominoplastie, cela peut avoir un impact négatif sur le résultat de l’intervention (de nouveaux surplus de peau peuvent se former) et nécessiter une nouvelle intervention.

Maladies non-traitées

L’état de santé du patient est primordial avant toute chirurgie et il est important de minimiser le risque de complication et de mauvaise cicatrisation. Il est donc préférable pour les personnes souffrant de diabète ou d’hypertension de traiter / contrôler leur maladie avant de se faire opérer, chose qui n’est parfois pas possible.

En plus des problèmes de santé, certaines habitudes telles que le tabagisme peuvent augmenter le risque de complication. Les candidats à l’abdominoplastie doivent donc arrêter de fumer quelques semaines avant leur intervention et pendant plusieurs semaines après. Si le patient n’est pas prêt à arrêter temporairement la cigarette ou qu’il n’y parvient pas, il est préférable de reporter l’opération.

By | 2017-12-10T22:30:44+00:00 décembre 10th, 2017|Categories: Non classé|Commentaires fermés sur Dans quels cas est-il préférable de reporter l’abdominoplastie ?

About the Author: