Après-liposuccion : prendre soin des sites opératoires

//Après-liposuccion : prendre soin des sites opératoires

Après-liposuccion : prendre soin des sites opératoires

Le résultat définitif d’une liposuccion peut avoir besoin de plusieurs mois pour être entièrement visible, on peut toutefois observer un changement notable juste après l’opération. Dans de nombreux cas, jusqu’à 4.5 kg de graisse sont retirés lors de l’intervention, ce qui est suffisant pour remarquer immédiatement une silhouette plus attrayante.

Les suites opératoires

Au début de la convalescence, le changement peut sembler léger, mais cela n’est pas anormal. Les œdèmes et les ecchymoses qui se forment naturellement après la chirurgie camoufleront les changements les plus drastiques. Votre peut aussi sembler relâchée et il faudra à votre corps un certain temps pour s’ajuster à sa nouvelle forme. L’intervention élimine la graisse entre les cuisses, de la face externe des cuisses, de l’abdomen, des flancs et de bien d’autres zones qui seront sélectionnées par le patient, la gaine compressive est dans tous les cas d’une grande importance.

Les œdèmes et les ecchymoses peuvent parfois mettre jusqu’à trois mois pour disparaître entièrement et la peau jusqu’à six mois pour se retendre au niveau de la zone traitée. Le résultat entier et final devrait être apparent après environ six à douze mois. En fonction de l’intervention, vous pouvez vous attendre à un amincissement de la silhouette, une meilleure définition des muscles ainsi qu’un rajeunissement.

Les cicatrices

Du fait de la nature de la plupart des interventions de liposuccion, les cicatrices résultantes sont généralement très petites : de l’ordre du centimètre. Cela étant, chaque opération est unique. Il existe deux types de cicatrices pouvant faire suite à une liposuccion. La première est celle que l’on pense tous être normale et qui apparaît à l’endroit de l’incision. La seconde est appelée ‘dyschromie’, terme utilisé pour décrire un éventail de décolorations étranges de la peau, qui est largement déterminée par le code génétique. La dyschromie peut apparaître sous forme de tâches noires, on parle d’hyperpigmentation, ou de tâches claires ou hypopigmentation.

Les soins et gestes postopératoires

La première et meilleure chose à faire pour prendre soin de vos cicatrices est de les garder propres pendant la convalescence, il faudra ensuite suivre minutieusement les instructions postopératoires relatives à l’utilisation de la gaine compressive et des pansements. Une fois guéries, il existe plusieurs techniques permettant de les aider à s’estomper. Masser légèrement les cicatrices à l’aide du bout des doigts et les protéger de l’exposition au soleil directe sont deux excellentes manières de les empêcher de durcir ou de s’assombrir.

Produits pharmaceutiques

Vous pouvez essayer les crèmes anti-cicatrices. Les pansements siliconés sont également une option populaire pour aider à aplanir et atténuer les cicatrices. Ces traitements ne fonctionnent pas pour tous les patients et le docteur Balti vous demandera éventuellement d’éviter de toucher vos cicatrices pendant un certain temps. Assurez-vous de bien discuter de ces soins postopératoires lors de votre consultation.

By | 2017-04-15T22:20:19+00:00 avril 13th, 2017|Categories: Non classé|0 Comments

About the Author:

Leave A Comment