Chez les femmes comme chez les hommes, l’abdomen (plus précisément le ventre et la taille) joue un rôle majeur dans l’apparence. Il est donc normal qu’un changement disgracieux touchant cette zone soit mal accueilli et souvent synonyme de mal être. L’un des « slogans » les plus courants dans les magazines de mode et sites féminins est le « ventre plat », cet objectif que pratiquement toutes les femmes veulent atteindre à un moment donné de leur vie. Il n’est pas toujours possible d’y parvenir en s’en tenant aux méthodes traditionnelles telles que le sport, les régimes ou les soins amincissants. Parfois, la seule solution aux disgrâces de la zone du ventre est la chirurgie esthétique, en particulier lorsqu’il s’agit de relâchement de la ceinture abdominale. Pour programmer votre intervention avec le Dr Walid Balti meilleur chirurgien esthétique en Tunisie, rendez-vous sur la page contact du site.

chirurgie ventre qui tombe tunisie

Traiter le « ventre qui tombe »

Diastasis

Le diastasis des muscles grands droits est une déformation de la partie centrale de l’abdomen se situant entre le nombril et l’os pubien issue du relâchement de la ceinture abdominale. Cette déformation se caractérise par la séparation des muscles abdominaux en deux parties, gauche et droite. Un élargissement survient alors entre ces deux parties, et une dilatation de la zone affectée donne lieu à un renflement linéaire du ventre. Ce renflement peut être visible soit en mouvement, lorsqu’il est question de contraction des muscles abdominaux, soit au repos. Sur le plan esthétique. Outre le renflement linéaire, le diastasis des muscles grands droits provoque aussi un aspect disgracieux du ventre appelé « tablier abdominal » qui consiste en un surplus de peau affaissé recouvrant une partie du pubis. Les gênes liées à la distension du ventre ne sont malheureusement pas uniquement esthétiques, elles sont aussi fonctionnelles. Le relâchement de la ceinture abdominale provoque également des douleurs, notamment lors d’efforts musculaires anodins. Ces douleurs peuvent aussi bien toucher la région pelvienne que dorsale. Les causes du diastasis diffèrent d’un patient à l’autre : grossesses multiples, prise ou perte importante de poids, exercices sportifs intensifs ciblant les abdominaux, ou au contraire un manque de mouvement, etc.

Abdominoplastie

Le moyen le plus efficace pour remédier au relâchement de la ceinture abdominale est l’abdominoplastie ou dermolipectomie du ventre. Cette opération chirurgicale pratiquée sous anesthésie générale et ciblant la paroi abdominale, vise à redonner à la peau du ventre son élasticité normale en éliminant l’excédent cutané et en restructurant les muscles abdominaux.

Il existe deux types d’abdominoplasties : la mini-abdominoplastie, et l’abdominoplastie complète. La mini-abdominoplastie est généralement indiquée dans les cas où un excédent cutané est observé dans la partie qui va du nombril jusqu’au pubis. Lors de cette intervention, le chirurgien procède à une liposuccion localisée ou complète du ventre si nécessaire, puis au décollement de la surcharge cutanée pour ensuite redraper la peau saine. Quant à l’abdominoplastie complète, elle est indiquée en cas de diastasis accompagné ou non de lésions. Cette opération suit les mêmes étapes de la mini-abdominoplastie à l’exception de la remise en tension des muscles grands droits au moyen de sutures et du repositionnement du nombril en cas de résection de peau importante.